ArchiTous
Salam, bienvenue:

La connaissance, c'est partager le savoir qui nous fait grandir.

أهلا وسهلا بك زائرنا الكريم، إذا كانت هذه زيارتك الأولى للمنتدى، فيرجى التكرم بالتسجيل إذا رغبت بالمشاركة في المنتدى، أما إذا رغبت بقراءة المواضيع والإطلاع فتفضل بزيارة القسم الذي ترغب أدناه.
Derniers sujets
» Besoin de la carte d'état major de la ville Blida en fichier numérique
Ven 27 Oct 2017 - 13:01 par lily

» sujet concours de doctorat
Lun 23 Oct 2017 - 22:37 par archi

» master2 annaba
Jeu 19 Oct 2017 - 12:02 par tamime

» service 3d
Jeu 31 Aoû 2017 - 12:42 par nuno abdenour

» PUD de la ville d'ORAN
Sam 10 Juin 2017 - 18:38 par linaarchi

»  exempls de Memoires M2 pour systeme classique intégré EN M2
Ven 7 Avr 2017 - 13:41 par archi

» Les cours Projet urbain CVP
Sam 15 Oct 2016 - 15:37 par imen

» urgent !!!!
Mer 12 Oct 2016 - 15:17 par nuno abdenour

» inscription M2 pour le système classique???????
Lun 15 Aoû 2016 - 17:57 par some body

» pdau et pos constantine
Ven 6 Mai 2016 - 1:31 par architima

» Aide moi svp sur *Architecture hôtelière *
Mer 4 Mai 2016 - 16:20 par nadourbain

» bibliothèque de livres de l'architecture et de la construction
Sam 12 Mar 2016 - 1:42 par archi

» un thème pour le memoire de recherche
Sam 12 Mar 2016 - 1:39 par archi

freedom and justice to Palestine

ARCHITOUS HOUR
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 126 le Jeu 8 Sep 2011 - 20:38
la dualité: bonheur/malheur

« Lorsque le malheur touche l’homme il est plein d’impatience;et lorsque le bonheur l’atteint, il devient insolent. »le Coran el Karim


bonheur naît du malheur, le malheur est caché au sein du bonheur


On n'est jamais si malheureux qu'on croit ni si heureux qu'on avait espéré.


Le vrai bonheur coûte peu; s'il est cher, il n'est pas d'une bonne espèce.



PHILOSOPHIE ARCHITECTURALE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PHILOSOPHIE ARCHITECTURALE

Message par archijemmape le Jeu 10 Mar 2011 - 11:35

LE CHAMP DE L’ARCHITECTURE

La définition du champ de l’architecture s’appuie dans son objectivation sur les définitions les plus en usage. Nous optons pour celle de Vitruve dont la racine principale comprend : l’art de bâtir..

Nous relevons deux objections :

1. un aspect tautologique :

Il est perceptible dans la succession des termes art et bâtir. Le dernier désigne généralement l’ensemble des actions pratiques qu’un sujet déploie pour produire à partir de matériaux , un objet composé.

Dans son procès (effectuation) , cet ensemble d’action décline comme un art mécanique.

Par ailleurs , dans son essence « bâtir » est un art. Et l’aspect tautologique se déclare dans cette succession qui, dans le fond, ne fait que confirmer que l’acte de bâtir est un art .

1. Une absence de terme extêmes

Dans la définition de l’architecture précitée , les aspects extrêmes relevant de l’intentionalité et de la finalité ne sont pas révélés.

Par conséquent dans cette définition, le principe de causation se confond avec la finalité.

Cependant nous pouvons dépasser ce blocage en s’appuyant sur la perche tendue par Heiddeger : l’« être » du bâtir, c'est l’habiter.

« Réaliser l’être du bâtir c’est édifier des lieux par l’assemblement de leur espace. C’est seulement quand nous pouvons habiter que nous pouvons bâtir ».

L’acte de bâtir semble se poursuivre d’une finalité : l’habiter.

Bâtir est une activité qui produit des « constructs », dont le sens dépasse leur valeur en soi.

L’habiter :

Notion vague et imperceptible, elle s’inscrit dans les limites des structures spatiales de l’enveloppe « architecturale », qui demeure inerte et insensible sans l’ «esprit » qui vient s’y établir en insufflant la vie.

L’habiter (le home anglais) est ce sentiment profond, intime et mystérieux qui lie l’homme à un lieu. Il ne se consiste en une occupation passive, insensible ou utile, mais à favoriser une affectivité évocatrice, « féconde » et renouvelée ou les relations à l’espace deviennent créatrices et inspiratrices.

« L’univers miniaturisé et immense » qui favorise les reveries et les souvenirs (G.Bachelard), l ‘espace du bonheur qui favorise l’imaginaire (H.Lefebvre), l’habiter est ce quelque chose de plus, qui accompagne l’habitat de l’homme.

En conclusion, la production architecturale s’inscrit dans une double finalité :

* La finalité externe, qui s’attache à la matérialisation, à la structuration et à l’agencement des espaces dans un souci organisationnel et fonctionnel .
* La finalité interne , valeur intrinsèque du produit architectural qui doit favoriser un vécu sensible et harmonieux.

L’architecture serait donc la sublimation du cogito qui substitue l’être par la pensée par l’être par l'habiter, en introduisant d’autres attributs dont le fond s’appuie sur des valeurs « positives », esthétiques et vraies (affectivité, poésie, art, morale, utile et bon).

Le sublime est pris dans une acception kantienne, qui devient l’indice d’une faculté de l’âme qui surpasse les mesures du sens.
avatar
archijemmape

Masculin Messages : 10
Points : 23
Réputation : 1
Age : 26
Localisation : annaba
Emploi/loisirs : etudiant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PHILOSOPHIE ARCHITECTURALE

Message par chahra le Ven 20 Jan 2012 - 16:41

MERCI

chahra

Féminin Messages : 684
Points : 701
Réputation : 6
Age : 44
Localisation : Alger
Emploi/loisirs : Architecte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum