ArchiTous
Salam, bienvenue:

La connaissance, c'est partager le savoir qui nous fait grandir.

أهلا وسهلا بك زائرنا الكريم، إذا كانت هذه زيارتك الأولى للمنتدى، فيرجى التكرم بالتسجيل إذا رغبت بالمشاركة في المنتدى، أما إذا رغبت بقراءة المواضيع والإطلاع فتفضل بزيارة القسم الذي ترغب أدناه.
Derniers sujets
» PUD de la ville d'ORAN
Sam 10 Juin 2017 - 18:38 par linaarchi

»  exempls de Memoires M2 pour systeme classique intégré EN M2
Ven 7 Avr 2017 - 13:41 par archi

» Les cours Projet urbain CVP
Sam 15 Oct 2016 - 15:37 par imen

» urgent !!!!
Mer 12 Oct 2016 - 15:17 par nuno abdenour

» inscription M2 pour le système classique???????
Lun 15 Aoû 2016 - 17:57 par some body

» pdau et pos constantine
Ven 6 Mai 2016 - 1:31 par architima

» Aide moi svp sur *Architecture hôtelière *
Mer 4 Mai 2016 - 16:20 par nadourbain

» bibliothèque de livres de l'architecture et de la construction
Sam 12 Mar 2016 - 1:42 par archi

» un thème pour le memoire de recherche
Sam 12 Mar 2016 - 1:39 par archi

» Histoire De L'architecture - De L'antiquité a Nos Jours FREEEEE
Mer 24 Fév 2016 - 16:38 par lako

» Aide moi svp
Jeu 14 Jan 2016 - 14:24 par nadourbain

» la wilaya De Mostaganem
Mer 9 Déc 2015 - 16:12 par amina aicha

» Villes intelligentes (« smart cities »)
Mer 9 Déc 2015 - 16:09 par amina aicha

freedom and justice to Palestine

ARCHITOUS HOUR
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 126 le Jeu 8 Sep 2011 - 20:38
la dualité: bonheur/malheur

« Lorsque le malheur touche l’homme il est plein d’impatience;et lorsque le bonheur l’atteint, il devient insolent. »le Coran el Karim


bonheur naît du malheur, le malheur est caché au sein du bonheur


On n'est jamais si malheureux qu'on croit ni si heureux qu'on avait espéré.


Le vrai bonheur coûte peu; s'il est cher, il n'est pas d'une bonne espèce.



Apprendre à problématiser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Apprendre à problématiser

Message par big-z le Sam 5 Déc 2009 - 10:44

Apprendre à problématiser d’après Joseph Llapasset

Aborder un projet en architecture revient souvent à poser une ou plusieurs problématiques. L’architecture, comme un langage cherche avant tout à répondre à cette problématique. Nous allons vous apprendre à travers ce tutoriel à problématiser.
Tout d’abord il faut se poser la question :Qu’est-ce qu’un problème ?
Dans un premier temps, vous savez que vous êtes face à un problème lorsqu’il vous est impossible de répondre directement par "oui" ou par "non".
Un problème naît lorsqu’il met en relation deux ou plusieurs concepts. Mais généralement nous avons du mal à relier les différents concepts entre eux, par exemple, on s’attend à passer aisément du concept foule au concept de société ou de compagnie. La surprise est de constater la possibilité d’être isolé au milieu d’une foule. D’où le problème, la ville est-elle un désert ?
La méthode est d’arriver à déterminer un problème suffisemment défini pour pouvoir ensuite nous orienter ensuite vers des recherches. Par exemple, "La ville (X) lieu de rencontre (Y) ?"
avec (x)=place, carrefour, café, rues, commerces... etc...
avec (y)=lieu, personnes, social, espace, limites, associations, ...etc...
Telle quelle, cette question ne pose pas de problème car on passe aisément de X à Y (ville = place, carrefour, café, associations, réunions, accueil... etc). Mais "La ville est-elle nécessairement un lieu de sociabilité ?" nous renvoie à un problème car le passage de X à Y n’est pas évident : comment se fait-il que dans la ville se manifeste une sociabilité insociable ? D’où une série de problèmes :
La violence dans la ville. L’ennui dans la ville. Croissance et délinquance dans la ville. Mélange et exclusion. Circulation et bouchons. Commodités et éloignement croissant. Ville de la désintégration sociale, de l’absence de relations, de la liberté, de l’anonymat protecteur, de l’affirmation individuelle... Ville d’une liberté irrespirable. Ville attrayante et décevante, en mouvement perpétuel sous le fouet de l’utopie. Ville de lumière (éclairage) et ville des lumières (de la raison) ?
Conclusion :
Dans tous les cas le passage d’un concept à l’autre (la solution du problème) exige une réflexion et une enquête.(l’enquête qui peut être remplacée par votre culture que vous assimilez au cours des années

big-z

Masculin Messages : 12
Points : 26
Réputation : 6
Age : 29
Localisation : batna
Emploi/loisirs : architecte / sketching

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum