ArchiTous
Salam, bienvenue:

La connaissance, c'est partager le savoir qui nous fait grandir.

أهلا وسهلا بك زائرنا الكريم، إذا كانت هذه زيارتك الأولى للمنتدى، فيرجى التكرم بالتسجيل إذا رغبت بالمشاركة في المنتدى، أما إذا رغبت بقراءة المواضيع والإطلاع فتفضل بزيارة القسم الذي ترغب أدناه.
Derniers sujets
» PUD de la ville d'ORAN
Sam 10 Juin 2017 - 18:38 par linaarchi

»  exempls de Memoires M2 pour systeme classique intégré EN M2
Ven 7 Avr 2017 - 13:41 par archi

» Les cours Projet urbain CVP
Sam 15 Oct 2016 - 15:37 par imen

» urgent !!!!
Mer 12 Oct 2016 - 15:17 par nuno abdenour

» inscription M2 pour le système classique???????
Lun 15 Aoû 2016 - 17:57 par some body

» pdau et pos constantine
Ven 6 Mai 2016 - 1:31 par architima

» Aide moi svp sur *Architecture hôtelière *
Mer 4 Mai 2016 - 16:20 par nadourbain

» bibliothèque de livres de l'architecture et de la construction
Sam 12 Mar 2016 - 1:42 par archi

» un thème pour le memoire de recherche
Sam 12 Mar 2016 - 1:39 par archi

» Histoire De L'architecture - De L'antiquité a Nos Jours FREEEEE
Mer 24 Fév 2016 - 16:38 par lako

» Aide moi svp
Jeu 14 Jan 2016 - 14:24 par nadourbain

» la wilaya De Mostaganem
Mer 9 Déc 2015 - 16:12 par amina aicha

» Villes intelligentes (« smart cities »)
Mer 9 Déc 2015 - 16:09 par amina aicha

freedom and justice to Palestine

ARCHITOUS HOUR
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 126 le Jeu 8 Sep 2011 - 20:38
la dualité: bonheur/malheur

« Lorsque le malheur touche l’homme il est plein d’impatience;et lorsque le bonheur l’atteint, il devient insolent. »le Coran el Karim


bonheur naît du malheur, le malheur est caché au sein du bonheur


On n'est jamais si malheureux qu'on croit ni si heureux qu'on avait espéré.


Le vrai bonheur coûte peu; s'il est cher, il n'est pas d'une bonne espèce.



TYPOLOGIE DES ESPACES VERTS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TYPOLOGIE DES ESPACES VERTS

Message par mouna-archi le Lun 26 Avr 2010 - 18:27

C'est un cours qui pourra vous aider dans la préparation des concours de magister concernant le DD, l'urbanisme et la bioclimatique.
Bonne réception.


TYPOLOGIE DES ESPACES VERTS:

INTRODUCTION

La nécessité d'offrir aux citadins un meilleur cadre de vie est devenue une priorité à laquelle aspire une nouvelle génération de concepteurs de l'espace public, à savoir les architectes et les paysagistes. Leur objet est l'espace public dans sa globalité: architecture et paysage y sont étroitement associés, plantations, revêtements des sols et mobiliers urbains faisant partie intégrante du projet. Il est donc nécessaire de mettre en oeuvre une vaste politique d'aménagements notamment en termes d'espaces publics.
Le terme « espaces verts» connaît des sens multiples suivant plusieurs domaines
- l'urbaniste l'assimile à l'espace urbain;
- l'architecte parle d'espace libre ou d'espace extérieur pour désigner les espaces verts;
- les services techniques des villes associent les espaces verts aux parcs, aux jardins et aux squares d'une agglomération, ainsi qu'aux plantations en bordure des voies;
- pour le paysagiste, ce vocabulaire est synonyme de paysage ; il englobe toutes les formes et structures paysagistes;
Il résulte que la réalisation d'espaces verts impose une étroite collaboration avec les collectivités locales, entre tous les chefs de services des communes ou régionaux, notamment les architectes, les directeurs de l'Agriculture, les directeurs de l'équipement.
Un aménagement d'espaces verts nécessite des connaissances multiples qui se trouvent dispersées dans de nombreux documents trop souvent méconnus: connaissances d'ordres technique (horticulture, engazonnement, caractéristiques des végétaux, maçonnerie des jardins, surfaces minérales, réseaux...) d'ordre juridique, réglementaire et administratif (code de l'urbanisme, cahier des clauses techniques particulières, missions d'ingénierie...).

On peut classer les espaces verts de la façon suivante
- Espaces verts en zones d'habitation: lotissement, habitat collectif
- Espaces verts indépendants: parcs urbain, périurbain jardins squares de quartier.
- Espaces verts liés à un équipement: places, esplanade, ensemble autoroutier, sportif, de loisirs, industriel, hospitalier, scolaire...
Le paysage est un vaste domaine ; il y a d'abord le paysage brut, sauvage, non maîtrisé de la nature; puis le paysage cultivé, exploité par l'homme, des campagnes agricoles ; puis le paysage raffiné des jardins, destinés à l'agrément des sens et de l'esprit, comme on en réalisa d'abord autour des châteaux, et plus tard autour des villes. Le rôle des paysagistes est de mieux faire cohabiter l'homme et son environnement, l'idée d'une conciliation harmonieuse et paisible de la nature et de la culture.

La part végétale

En effet la part végétale pour un aménagement donné peut varier de:
- 90 à 100% pour les aménagements routiers, échangeurs, carrefours, délaissées de terrains équipements forestiers;
- 50% pour la réalisation des espaces communs en lotissement ou ensemble d'habitation collectif
- 25% seulement et parfois moins lors de travaux d'aménagement d'une place en centre urbain ou d’une rue piétonne.
Les espaces verts, lorsqu'ils sont implantés dans les aménagements extérieurs au bâti-dans un environnement urbain ou périurbain- englobent les parcs, les jardins et les squares, qu'ils soient publics ou privés, ainsi que les plantations urbaines et routières.

Une étude récente réalisée en France révèle que le marché des espaces verts est supérieur à90 milliard de francs et représente plus de 832 000 hectares, soit 1,5 fois la superficie moyenne d'un département français. C'est dire l'importance de ce secteur d'activité tant sur le plan financier que sur celui de la qualité de vie liée à l'environnement.
Pour préserver les qualités d'un paysage urbain, il est essentiel que les objets soient en adéquation avec celui-ci. Les plantations doivent participer à sa mise en valeur. L'importance est aussi accordée à la sécurité, l'embellissement et la propreté. L'importance accordée aux éléments naturels afin de les exploiter dans un environnement saint pouvant jouer un rôle décisif dans la vie paisible des gens, ont été complètement négligés dans les pays notamment du tires-monde

Parmi les causes essentielles qui participent à la destruction des paysages on peut distinguer:

La perte de contact avec la nature et la vie dans l'environnement urbain ont transformé l'individu. C'est un nouvel échange «organisme-milieu urbain», qui a remplacé l'échange « organisme-milieu naturel».
Au XIX eme siècle, les moyens de la société machiniste ont permis à l'homme la conquête de la nature, la création des réseaux de voies ferrées a été la première agression. Du développement des moyens de communication devait découler l'urbanisation de plus en plus étendue du territoire.
L'urbanisation « sauvage» des constructions disposées de façon anarchique mettant souvent en péril l'harmonie naturelle du paysage sans souci des règles élémentaires de composition . Partout dans les endroits les plus écartés, des agriculteurs complaisants se sont trouvés disposés à céder un lopin de terre pour un prix évidemment supérieur à son rendement agraire. Tout ceci nous conduit à penser que l'attitude envers la nature et le site est un aspect important dans la création de la forme de la maison ou dans les modifications engendrées par le site et que la relation existant entre l'homme et le paysage est le premier aspect que nous devons considérer.

Texture

En règle générale, plus une surface est lisse, plus elle est réfléchissante, plus sa texture est rugueuse plus elle absorbe la lumière. C'est la texture qui nous permet, en premier lieu de deviner la structure du paysage, car elle en est le résultat direct. La texture est donc une sorte de «peau» du paysage que nous découvrons grâce aux jeux de la lumière et de l’ombre. N'importe quel paysage tend à devenir texture lorsque l'observateur prend du recul. Par exemple, un paysage montagneux ou une étendue de labours vus d'avion. On remarque que, dans les différents objets qui nous entourent, c'est l'aspect extérieur qui est perçu par l’œil.
Travaux des espaces verts:
On désigne sous le nom de travaux d'espaces verts les plantations dans les espaces laissés par les constructions et la voirie. L'importance de ces travaux très variables, va de la simple et modeste pelouse à l'aménagement de parcs. Ils sont obligatoires dans la plupart des groupes d'immeubles et il faut compter à leur sujet un budget de 2 à 5 % du montant global de la construction. Les Plans d'occupation des sols prévoient des surfaces d'espaces verts répartis dans la zone.
Un espace vert est agrémenté d'accessoires qui ont pour but soit la protection des végétaux en place, soit le repos ou l'agrément des usagers.

Conception des espaces verts

La composition des espaces verts est étudiée par un paysagiste en fonction de l'implantation des immeubles et des besoins des habitants: il répartit les végétaux, associe les couleurs et recherche les dispositions les mieux adaptées à la situation géographique et la configuration du sol. Il doit bien entendu s'efforcer de conserver les végétaux existants en leur laissant un volume de terre suffisant pour leurs racines, ce qui peut avoir des incidences sur l'implantation des bâtiments.

Un jardin doit être un lieu de détente pour les adultes et un espace de jeux pour les enfants: aussi un certain nombre de règles sont-elles à respecter :
- placer les constructions de manière à obtenir la plus grande face continue d'espaces verts,
- préserver une échappée vers un paysage lointain
- placer les arbres à l'échelle
- utiliser les végétaux robustes, d'essence locale
- prévenir le vandalisme et la négligence
Le style doit être simple et s'intégrer au site environnant ; bien disposée une barrière végétale constitue un élément d'isolement phonique et de protection efficace. La beauté d'un jardin résulte essentiellement d'un équilibre judicieux entre les surfaces gazonnées, les groupes d'arbres et les taches colorées apportées par des masses florales. Les petits éléments ne doivent pas être multipliés car ils sont souvent hors d'échelles.


Composition du jardin

Les propriétés d'un sol dépendent de sa constitution granulométrique, de son analyse chimique et de la nature de l'humus (matière organique provenant de la décomposition des végétaux) on distingue:
- les sols lourds (plus de 30% d'argile),
- les sols légers (moins de 20% d'argile et de limon),
- les sols à pH sup à (excès de calcaire),
- les sols à pH voisin de 7 (bonne qualité),
- les sols à pH inf à 6 (sols acides),
- les sols à humus peu épais (bon sol),
- les sols à humus épais (mauvaises conditions de nutrition),
Une terre végétale de bonne qualité se compose d'argile (8 à 15 %), de sable (60 à70% ) de calcaire (5 %), d'humus (2 à 4 %), son pH est neutre. Le sol en place sera labouré pour l'ameublir , l'aérer et faire disparaître le tassement dû à la circulation des engins de chantier; Il sera éventuellement corrigé par des apports de sable ou de terres argilosiliceuses selon qu'il est lourd ou maigre.
Si on constate une stagnation des eaux de pluie, il sera procédé à un drainage constitué par la mise en place de tranchées de 20 à 20 cm sous la couche de terre végétale, remplies de cailloux et espacées de 1,50 m.
L'épaisseur moyenne de la terre sera de 30 cm et des trous seront prévus pour les arbres et des tranchées pour la haies. Il faut tenir compte également, lors de la prévision du cubage des terrassements, des tassements pouvant atteindre 25 %.

Le gazon

Le gazon est le revêtement de base des jardins dont il met en valeur les autres éléments. La surface d'une pelouse doit être maximale car cela est agréable à l’œil et facilite la tonte. Si elle est allongée, elle doit être bordée d'arbuste et de massifs afin d'attirer la vue. Dans les pentes raides ou dans les surfaces difficiles accessibles à la tondeuse, le gazon sera remplacé par des plantes vivaces dont la largeur doit être toujours supérieure à 60 cm.
Le gazon en plaque: Le gazon en plaques est utilisé essentiellement pour la couverture de talus en pente. On prélève des plaques de gazon cultivées dans une réserve de 30x30 cm de côté et de 8 cm d'épaisseur environ. Elles sont posées jointives sur le sol et tassées légèrement. Après pose on maintient le sol légèrement humide pour que la reprise s'effectue normalement.

Les massifs d'arbustes

Les massifs sont composés d'arbustes choisis comportant une teinte dominante à laquelle sont ajoutées quelques tâches de couleur. L'arbuste est défini comme un végétal ligneux de petites dimensions, qui se ramifie à la base et reste buissonnant sur une hauteur de là l.50m.
- On utilise en général un mélange d'arbuste à feuilles persistante (2/3 de la surface) et d'arbustes caduques. Ils peuvent atteindre 2 à 3 m de hauteur et donnent de belles floraisons mais doivent être taillés annuellement et demandent un sol bien amendé. L'espacement est de 1 à 1.50 m, à 50 cm des allées et de clôtures.
Les haies basses forment clôtures et comporte des arbustes à feuilles persistantes plantés tous les 40 à 60 cm tels l'aucuba du japon, l'aubépine, le buis, le laurier-cerise, le lu sain du japon, le houx commun, le troène vert ou doré, le romarin, etc. la hauteur moyenne est de 1 m. En utilisant des arbustes épineux à feuilles caduques renforcés par des fils de fer en ronce galvanisée, la clôture devient difficilement franchissable. On utilise le charme commun, le cratægus, le citronnier, l'épine blanche, le cognassier du japon, le berbéris, etc.

Les haies hautes ou «rideau» abritent du vent et des regards indiscrets. Elles sont réalisées par des arbustes à port « fastigié» tels le peuplier d'Italie, l'if commun, le tuya, etc. plantés avec un espacement de 3 à 6 m selon l'espèce. La plantation des haies basses s'effectue entre la fin des gelées d'hiver et le printemps dans une tranchée de 50/60 cm de profondeur moyenne, remplie de terre végétale.
Les haies hautes constituent des brise-vent dans les régions de bord de mer; des expériences ont montré qu'il fallait que les arbres ne soient pas trop serrés (2 m environ) ; 115 freinent ainsi la vitesse du vent et protègent une zone de dix à vingt fois leur hauteur.

Les arbustes

Un arbre est végétal ligneux à tige unique se ramifiant à une hauteur du sol au moins égale à 2 m. le Maître d’œuvre doit choisir les espèces en fonction non seulement de l'aspect décoratif recherché mais également de la nature du sol et, bien entendu, du climat local.
Les plantations d'arbres jouent un rôle important dans les circulations piétonnes : ils protègent contre le vent, donnent de l'ombrage et les plantations à une distance égale à la hauteur de l'arbre arrivé à maturité; Si des rideaux d'arbres sont utilisés, cette distance sera majorée de 50%. Dans les zones à atmosphère industrielle, il faut choisir des espèces résistantes au manque de lumière, à la poussière qui englue les feuilles et à l'acidité de l'air. Les espèces conseillées sont l'érable de Norvège, le sycomore, le bouleau blanc, le frêne, le platane, le peuplier noir, l'acacia etc. Si un arbre est placé dans une aire étanche (parc à voiture, allée etc.) il sera entouré par une bordure bétonnée et la surface ainsi enclose sera en terrain meuble (terre végétale ou gravillon); elle pourra être recouverte par une grille en forme ou en béton afin d'empêcher qu'elle soit piétinée. Signalons qu'il est déconseillé de relever le sol autour d'un arbre existant car cela entraîne rapidement sa mort. La création de jardin au pied des immeubles-tours pose des problèmes: il se crée un microclimat au degré hygrométrique plus bas que dans un jardin courant et caractérisé par de violentes turbulences dues au vent. De plus les espèces choisies doivent être peu sensibles aux diverses pollutions urbaines. La terre végétale doit être de très bonne qualité et soigneusement amendée.

Le choix des végétations:

Bien choisir les végétaux est essentiel. On évitera en particulier les espèces qui ne seront vraiment décoratives que dix ans après leur plantation. La préférence sera donnée aux essences à développement rapide, bien adaptées au climat local.
En milieu collectif dense (banlieue de grande ville, groupe immobilier), les végétaux doivent résister en outre à de nombreuses attaques : chaleur (réverbération des vitrages), pollution atmosphérique (poussières, fumées, gaz d'échappement), mauvais éclairement (soleil caché par les immeubles), eaux de ruissellement chargées de produits chimiques(~lessive, essence, huiles), des attaques diverses (clous dans les troncs, urine de chiens, coups, fuites de gaz, tassement de la terre sous le piétinement, sels de déverglaçage, etc).

Ecran de verdure:
Il est à noter que, contrairement à une opinion répandue, l'écran de verdure est peu efficace (diminution de 1 dB pour 10 m d'épaisseur de végétation dense). Il a, cependant, et nous en connaissons l'importance, un effet psychologique. Par ailleurs, le bruit du vent dans les feuilles et le chant des oiseaux peuvent contribuer à masquer les bruits gênants. Quand l'épaisseur de la végétation augmente, l'efficacité de la végétation augmente, l'efficacité s'en trouve également augmentée à condition que les arbres soient à feuillage persistant

mouna-archi
Je Suis Un Membre Actif
Je Suis Un Membre Actif

Féminin Messages : 24
Points : 52
Réputation : 10
Age : 33
Localisation : batna
Emploi/loisirs : chercheur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TYPOLOGIE DES ESPACES VERTS

Message par imen le Mar 27 Avr 2010 - 0:02

djazaqui ellahe khaire
avatar
imen

Féminin Messages : 19
Points : 23
Réputation : 0
Age : 38
Localisation : Guelma
Emploi/loisirs : Dep

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TYPOLOGIE DES ESPACES VERTS

Message par imen le Jeu 8 Sep 2011 - 13:12

merci
avatar
imen

Féminin Messages : 19
Points : 23
Réputation : 0
Age : 38
Localisation : Guelma
Emploi/loisirs : Dep

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TYPOLOGIE DES ESPACES VERTS

Message par Sam_bio le Jeu 8 Sep 2011 - 14:04

Salam
Mouna archi, j'aimerai bien que tu rajoutes un autre point qui est les toitures végétalisées (ou green roof), leur raison est aussi très important que ce soit par rapport à l'agrément visuel ou le confort thermique dans les espaces urbains extérieurs
avatar
Sam_bio
Je Suis Un Membre HyperActif
Je Suis Un Membre HyperActif

Féminin Messages : 441
Points : 519
Réputation : 30
Age : 32
Localisation : In my dreams - Algérie
Emploi/loisirs : Architecte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TYPOLOGIE DES ESPACES VERTS

Message par Sam_bio le Jeu 8 Sep 2011 - 14:06

Pardon, .......leur role et pas leur raison....
avatar
Sam_bio
Je Suis Un Membre HyperActif
Je Suis Un Membre HyperActif

Féminin Messages : 441
Points : 519
Réputation : 30
Age : 32
Localisation : In my dreams - Algérie
Emploi/loisirs : Architecte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TYPOLOGIE DES ESPACES VERTS

Message par chahra le Ven 9 Sep 2011 - 13:42

merci bcps pour ce cours
djazakoum allh koul khair
chahrazed d'Alger

chahra

Féminin Messages : 684
Points : 701
Réputation : 6
Age : 44
Localisation : Alger
Emploi/loisirs : Architecte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TYPOLOGIE DES ESPACES VERTS

Message par kamidjino le Ven 9 Sep 2011 - 16:44

je vous remercei infiniment pour ce cours tres important aussi bien sur le plan architectural que urbanistique et qui contibue egalement au developpement durable.
ouahida Smile

kamidjino

Féminin Messages : 37
Points : 46
Réputation : 1
Age : 41
Localisation : Alger
Emploi/loisirs : Architecte Principale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TYPOLOGIE DES ESPACES VERTS

Message par archtom le Sam 17 Sep 2011 - 19:06

merci bcp

archtom

Féminin Messages : 1
Points : 1
Réputation : 0
Age : 30
Localisation : algerie
Emploi/loisirs : dessiner

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TYPOLOGIE DES ESPACES VERTS

Message par lina1366 le Mar 7 Fév 2012 - 18:03

Sam_bio a écrit:Salam
Mouna archi, j'aimerai bien que tu rajoutes un autre point qui est les toitures végétalisées (ou green roof), leur raison est aussi très important que ce soit par rapport à l'agrément visuel ou le confort thermique dans les espaces urbains extérieurs


Salut,

C'est ce que j'appellerais "couper l'herbe sous les pieds"
Effectivement, j'ai poste sur la question sous le theme
- pensez, bougez, recoltez vert"

En y joignant des liens ,

Cela serait plus juste de remonter le poste

Merci 0-0
avatar
lina1366

Féminin Messages : 55
Points : 78
Réputation : 1
Age : 50
Localisation : Terre bleue
Emploi/loisirs : jardinage, internet, bricolage, TV

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TYPOLOGIE DES ESPACES VERTS

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum