ArchiTous
Salam, bienvenue:

La connaissance, c'est partager le savoir qui nous fait grandir.

أهلا وسهلا بك زائرنا الكريم، إذا كانت هذه زيارتك الأولى للمنتدى، فيرجى التكرم بالتسجيل إذا رغبت بالمشاركة في المنتدى، أما إذا رغبت بقراءة المواضيع والإطلاع فتفضل بزيارة القسم الذي ترغب أدناه.
Derniers sujets
»  exempls de Memoires M2 pour systeme classique intégré EN M2
Ven 7 Avr 2017 - 13:41 par archi

» Les cours Projet urbain CVP
Sam 15 Oct 2016 - 15:37 par imen

» urgent !!!!
Mer 12 Oct 2016 - 15:17 par nuno abdenour

» inscription M2 pour le système classique???????
Lun 15 Aoû 2016 - 17:57 par some body

» pdau et pos constantine
Ven 6 Mai 2016 - 1:31 par architima

» Aide moi svp sur *Architecture hôtelière *
Mer 4 Mai 2016 - 16:20 par nadourbain

» bibliothèque de livres de l'architecture et de la construction
Sam 12 Mar 2016 - 1:42 par archi

» un thème pour le memoire de recherche
Sam 12 Mar 2016 - 1:39 par archi

» Histoire De L'architecture - De L'antiquité a Nos Jours FREEEEE
Mer 24 Fév 2016 - 16:38 par lako

» Aide moi svp
Jeu 14 Jan 2016 - 14:24 par nadourbain

» la wilaya De Mostaganem
Mer 9 Déc 2015 - 16:12 par amina aicha

» Villes intelligentes (« smart cities »)
Mer 9 Déc 2015 - 16:09 par amina aicha

» méthode ilustrée de création architecturale
Dim 6 Déc 2015 - 22:15 par amina aicha

freedom and justice to Palestine

ARCHITOUS HOUR
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 126 le Jeu 8 Sep 2011 - 20:38
la dualité: bonheur/malheur

« Lorsque le malheur touche l’homme il est plein d’impatience;et lorsque le bonheur l’atteint, il devient insolent. »le Coran el Karim


bonheur naît du malheur, le malheur est caché au sein du bonheur


On n'est jamais si malheureux qu'on croit ni si heureux qu'on avait espéré.


Le vrai bonheur coûte peu; s'il est cher, il n'est pas d'une bonne espèce.



ATTITUDES ENVERS LES PARAMETRES CLIMATIQUES DANS LA GENESE DES VILLES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ATTITUDES ENVERS LES PARAMETRES CLIMATIQUES DANS LA GENESE DES VILLES

Message par archi le Ven 15 Oct 2010 - 20:54


INTRODUCTION GENERALE


Le CLIMAT EXTERIEUR D’UNE CONSTRUCTION est perçu comme « un milieu qui l’entoure et l’infiltre à travers les ouvertures et les transferts de chaleur permis par les parois imperméables de la construction ». Ainsi il affecte d’une manière permanente l’environnement intérieur.

Il existe une interaction très forte entre le climat et les caractéristiques ethniques (culture, mode d’occupation foncière, forme du bâti,etc..). Par exemple dans les régions du désert on enregistre des constructions à parois épaisses avec des ouvertures réduite et des cours intérieures, etc alors que dans les régions du Nord on remarque les toitures en pentes, les grandes baies vitrées, etc.

LA PRISE EN CONSIDÉRATION DU CLIMAT dans la conception des villes n’est pas du tout un fait nouveau, mais c’est un phénomène qui n’a cessé d’interpeller aussi bien des architectes, des philosophes que des théoriciens depuis bien des civilisations.

QUELQUES EXEMPLES:
- VITRUVE (architecte Romain, Markus Vitruvius Pollio, 1er siècle av.J.C) affirme que le climat est un élément déterminant dans le style de la maison ainsi que le tracé urbain de la ville :
Parmi ses conseils:
- Eviter les effets entonnoirs des vents dominants
- Eviter les vents et la chaleur du Sud ainsi que l’humidité excessive
- Les CONSTRUCTIONS doivent se conformer à la diversité du climat :

Exemple : Exposition sud et fermeture (toiture exigée) pour les régions Nord (à hautes latitudes) et Exposition au Nord avec plus d’ouvertures intérieures (cours /patios) au Sud (basses latitudes).
Rmq : les latitudes centrales (tq Rome) permettent des conditions idéales pour le développemen physique que spirituel.) [color=blue]amp; Morris, p.5)

- ARISTOTE (philosophe Grec 384-322 av.J.C.) bien avant VITRUVE proposa des recommandations pour le tracé urbain d’une ville dont : « FAIRE FACE À L’EST OU À L’ABRI DU NORD »

- XENOPHON
(historien et philosophe Grec entre 430 -355av.J.C.) conseille de « Procurer des portiques pour ombrer contre les rayons solaires d’été et permettre une intrusion des radiations solaires plus basses en hiver ».

- ALBERTI Leon Batista (1404-1472, architecte, sculpteur et musicien Italien), grand théoricien et critique d’ architecture de son époque (Dix livres d’Architecture) ; adopta une approche plus simple et plus générale que celle de Vitruve. Cependant tout comme ce dernier, il consacra beaucoup d’écrits au choix du site, au microclimat, matériaux appropriés pour maintenir l’endroit au chaud ou au frais et à le protéger contre le vent et le soleil :

«..une ville érigée au pied d’une colline et faisant face au soleil couchant est estimée insalubre (unhealthy). Plus pour cette raison que pour d’autres, il est occasionné des sensations trop brusques de brises froides la nuit »
Il (ALBERTI) souleva aussi le problème des:
- courants et tourbillons des vallées
- et les radiations solaires réfléchies par les étendues d’eau (et parfois même de terre) qui provoquent une double exposition de la construction au radiations solaires

- PALLADIO Andrea di Pietro : Etudia Vitruve et établit à son tour des ‘Recommandations pour les implantations dans les vallées en raison de l’humidité, les vents et la réflexion des radiations solaires et les risques de surchauffe’.

Climat et Implantations recommandées dans une vallée.:
- CHAUD ET ARIDE: orientations Est pour minimiser l’exposition au soleil les après-midi et au bas de la vallée pour bénéficier de la brise fraîche nocturne
- FROID: Implantation vers le creux de la vallée mais pas en bas pour éviter les vents frais nocturnes et une orientation sud afin d’optimiser un gain en radiations solaires.
- TEMPÉRÉ: Au milieu ou en haut du versant avec un bon accès au soleil et au vents et une protection des vents forts d’ hiver. Optimiser le gain en radiations solaires en hiver et s’en protéger en été
- CHAUD ET HUMIDE:Au sommet du versant pour une optimiser l’exposition au vents et des orientations Est pour minimiser l’exposition au soleil.


ESPACES URBAINS .V.PARAMETRES DU CLIMAT (depuis le 17eme siècle)
D’une manière générale, la ville du 17ème siècle ou ville médiévale progressait à l’intérieur de son enceinte d’une manière assez chaotique avec une confusion totale entre le travail et le logement et négligeant totalement la conception des rues et voies de transport
A l’époque de la RENAISSANCE, une TENDANCE D’OPPOSITION aux rues étroites et irrégulières des villes médiévales, ainsi qu’une POLITIQUE (volontaire ou non) d’ORGANISER LA VILLE SELON DES PÔLES (à Rome par exemple: religieux, politique et résidentiel) permirent de développer un tracé urbain de RUES LARGES ET RÉGULIÈRES (en étoile ou en circonférence).
Mais rien n’indique que ces tracés étaient élaborés selon les exigences du climat (sauf quand celles étaient superposées au tracé romains).

Au 18ème siècle, il eut une véritable prise de conscience des exigences de confort dans les rues. En 1759, on commença enfin à proposer la construction de trottoirs et d’arcades le long des rues et des places de marchés.
En France par exemple, un préfet (Rambuteau) souligna: « Dès qu’il pleuvait, la plupart des rues se transformait en rivières qu’il fallait traverser sur des planches » [Xavier M. et Aleth]

Au 19ème siècle on assista à débuts des transformations spectaculaires initiées par le Baron et préfet de Paris Haussmann sur Paris (de 1853 à 1869). Afin de résoudre les problèmes congestionnels de la ville et y améliorer la qualité de l’air et d’hygiène, Haussmann opta pour une solution radicale incitant à la destruction des rues étroites et favorisant les percements rues bien larges et de grands boulevard.
Cependant si les rues étaient bien réglementées et permettaient une AÉRATION OPTIMALE de la capitale, l’intérieur des îlots restait lui bien démuni de LA DIFFUSION DE LA LUMIÈRE.
Avec SES AVANTAGES ET SES INCONVÉNIENTS ce modèle fut peut-être dans certains pays (ex: Algérie) mais par contre volontairement suivi par bien d’autres pays, Autriche, Allemagne et même les états unis.

Entre 1853 et 1869, des traités et des propositions inhérentes aux détails de conception des rues se multipliaient; parfois se complétaient et d’autres se contredisaient:

1er Exemple:
En 1858 Léonce Reynaud dans son traité d’architecture remettait en question la construction d’arcades car selon lui elles diminuent de la surface du rez-de-chaussée et le PRIVENT DE LUMIÈRE. De son point de vue même les portiques longeant les rues principales forment des éléments qui masquent l’ANIMATION de la circulation.
2ème Exemple:
En 1868 H. HOREAU (architecte) suggéra la couverture d’un grand nombre d’espaces publics au centre de Paris:
« …les couvrir à leur partie supérieure, sans les priver d’AIR et de LUMIERE, da manière à les protéger contre LA PLUIE, LA BOUE, LA NEIGE, LA POUSSIÈRE OU LE SOLEIL. »

Au 20ème siècle, certains architectes plus que d’autres tels que, Gropius; Frank L. Wright; Le Corbusier; Loos; Mendelson & Neutra chacun à sa manière revinrent à la pureté et l’harmonie des ÉLÉMENTS NATURELS. Cependant les descriptions sont devenues plus en termes de Paysage; Formes Naturelles, Usage Honnête de Matériaux
plutôt q’en termes de FACTEURS CLIMATIQUES.

En Algérie si les villes coloniales bénéficiait d’un intérêt particulier pour le détail de conception des rues., les villes d’avant 1830 était du type vernaculaire élaboré selon le savoir faire des habitants)

CONCLUSION
L’accès à la lumière naturelle dans les villes a pendant longtemps préoccupé les décideurs ou plutôt ‘faiseurs de lois’. A l’époque antique déjà, Grecs et Romains mandataient des standards minimums pour l’éclairage de leurs villes.
Les règlementations en matière de provision de lumière naturelle et de soleil ont abouti au développement d’une réglementation pour la géométrie des rues.

Eléments de cours par Mme Dr.ROUAG-SAFFIDINE Dj

_________________
Je ne sais pas grand-chose, mais le peu que je sache, je le partage
avatar
archi
Admin
Admin

Féminin Messages : 1597
Points : 2592
Réputation : 167
Age : 31
Localisation : dz
Emploi/loisirs : Architecte

Voir le profil de l'utilisateur http://architous.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ATTITUDES ENVERS LES PARAMETRES CLIMATIQUES DANS LA GENESE DES VILLES

Message par Sam_bio le Mar 19 Oct 2010 - 23:07

salut archi, et merci pour cet aperçu... En fait, c'est un cours de madame Rouag de PG ou bien de la graduation!
avatar
Sam_bio
Je Suis Un Membre HyperActif
Je Suis Un Membre HyperActif

Féminin Messages : 441
Points : 519
Réputation : 30
Age : 32
Localisation : In my dreams - Algérie
Emploi/loisirs : Architecte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ATTITUDES ENVERS LES PARAMETRES CLIMATIQUES DANS LA GENESE DES VILLES

Message par archi le Mer 20 Oct 2010 - 15:28

salam sam_bio
nchallah tout va bien pour toi, oui c'est un cours de PG , je pense que l'intitulé du module c'était ville et ambiance urbaine .. study

_________________
Je ne sais pas grand-chose, mais le peu que je sache, je le partage
avatar
archi
Admin
Admin

Féminin Messages : 1597
Points : 2592
Réputation : 167
Age : 31
Localisation : dz
Emploi/loisirs : Architecte

Voir le profil de l'utilisateur http://architous.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ATTITUDES ENVERS LES PARAMETRES CLIMATIQUES DANS LA GENESE DES VILLES

Message par Sam_bio le Mer 20 Oct 2010 - 23:40

salam archi, merci, j'espère que tt va bien pr toi aussi...pr nous le module c'était les ambiances Rolling Eyes
avatar
Sam_bio
Je Suis Un Membre HyperActif
Je Suis Un Membre HyperActif

Féminin Messages : 441
Points : 519
Réputation : 30
Age : 32
Localisation : In my dreams - Algérie
Emploi/loisirs : Architecte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ATTITUDES ENVERS LES PARAMETRES CLIMATIQUES DANS LA GENESE DES VILLES

Message par chahra le Ven 20 Jan 2012 - 17:01

MERCI ARCHI
VOUS ETES UN ANGE

chahra

Féminin Messages : 684
Points : 701
Réputation : 6
Age : 44
Localisation : Alger
Emploi/loisirs : Architecte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ATTITUDES ENVERS LES PARAMETRES CLIMATIQUES DANS LA GENESE DES VILLES

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum